L'ode à Coco (1919)

Coco! perroquet vert de concierge podagre, Sur un ventre juché, ses fielleux monologues Excitant aux abois la colère du dogue, Fait...

SI TU SAVAIS

A la mystérieuse (1926 ) Loin de moi et semblable aux étoiles, à la mer et à tous les accessoires de la mythologie poétique, Loin de moi...

LES GRANDS JOURS DU POETE

Les disciples de la lumière n'ont jamais inventé que des ténèbres peu opaques. La rivière roule un petit corps de femme et cela signifie...

II LANGAGE CUIT

Langage cuit (1923) D'une voix noire d'une voix maigre m'a séduite dans la nuit mince dans le jour des temps. Se vêtir d'un crêpe de...

I LANGAGE CUIT

Langage cuit (1923) Ce vieillard encore violet ou orange porte un pantalon en trompe d'éléphant. Mon amour jette-moi ce regard chaud où...

JAMAIS D'AUTRE QUE TOI

Les ténèbres (1927 ) Jamais d'autre que toi en dépit des étoiles et des solitudes En dépit des mutilations d'arbre à la tombée de la...

C'était un bon copain

Langage cuit (1923) il avait le coeur sur la main Et la cervelle dans la lune C'était un bon copain Il avait l'estomac dans les talons Et...

J'AI TANT RÊVE DE TOI

A la mystérieuse (1926 ) J'ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité. Est-il encore temps d'atteindre ce corps vivant et de baiser sur...

PORTE DU SECOND INFINI

A Antonin Artaud L'encrier périscope me guette au tournant, mon porte-plume rentre dans sa coquille. La feuille de papier déploie ses...

Vie d'ébène

Les ténèbres (1927 ) Un calme effrayant marquera ce jour Et l'ombre des réverbères et des avertisseurs d'incendie fatiguera la lumière...

LES ESPACES DU SOMMEIL

A la mystérieuse (1926 ) Dans la nuit il y a naturellement les sept merveilles du monde et la grandeur et le tragique et le charme. Les...

Idéal Maîtresse

Langage cuit (1923) Je m'étais attardé ce matin-là à brosser les dents d'un joli animal que, patiemment, j'apprivoise. C'est un camé-...

Rrose Sélavy (1922-1923)

1. Dans un temple en stuc de pomme le pasteur dis- tillait le suc des psaumes. 2. Rrose Sélavy demande si les Fleurs du Mal ont...

Le fard des Argonautes (1919)

Les putains de Marseille ont des soeurs océanes Dont les baisers malsains moisiront votre chair. Dans leur taverne basse un orchestre...