• jjsibilla

C'était un bon copain

Langage cuit (1923)


il avait le coeur sur la main

Et la cervelle dans la lune

C'était un bon copain

Il avait l'estomac dans les talons

Et les yeux dans nos yeux

C'était un bon copain

Il avait la tête à l'envers

Et le feu là où vous pensez

Mais non quoi il avait le feu au derrière

C'était un drôle de copain

Quand il prenait ses jambes à son cou

Il mettait son nez partout

C'était un charmant copain

Il avait une dent contre Etienne

A la tienne Etienne à la tienne mon vieux

C'était un amour de copain

Il n'avait pas sa langue dans la poche

Ni la main dans la poche du voisin

Il ne pleurait jamais dans mon gilet

C'était un copain

C'était un bon copain.



"Corps et biens"





Posts récents

Voir tout

L'ode à Coco (1919)

Coco! perroquet vert de concierge podagre, Sur un ventre juché, ses fielleux monologues Excitant aux abois la colère du dogue, Fait surgir un galop de zèbres et d'onagre. Cauchemar, son bec noir plong

SI TU SAVAIS

A la mystérieuse (1926 ) Loin de moi et semblable aux étoiles, à la mer et à tous les accessoires de la mythologie poétique, Loin de moi et cependant présente à ton insu, Loin de moi et plus silencie

LES GRANDS JOURS DU POETE

Les disciples de la lumière n'ont jamais inventé que des ténèbres peu opaques. La rivière roule un petit corps de femme et cela signifie que la fin est proche. La veuve en habits de noce se trompe de

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com