top of page
  • Photo du rédacteurjjsibilla

LETTRE AU COMMISSAIRE

Dernière mise à jour : 2 juin 2023


Recueil : "La Grande Gaîté" - 1929 (Edition Gallimard)



Le cri A l'assassin s'élève dans la nuit

Et la gorge qui par

En haut laisse échapper ce

Ballon sphérique

Jonche de trente-six glaïeols par en bas

Le sol bertillonnage propice


Je n'ai jamais très bien compris cette distinction qu-on

établit parmi les hommes

Entre ceux qui ont et ceux qui n'ont pas

Commis d'assassinat Beau vers

A l'idée inconcevable d'un non-assassin

Mes cheveux se dressent mes dents claquent

Je n'aime pas les monstres négatifs


Si l'on pouvait suivre à la trace la bêtise humaine

Je remonterait ce fleuve avec un petit canoë

Vivant de ma pêche et des fruits de la rive

Gaulé suivant les cas ou secoués pourissants

J'arriverais dans un havre d'hytérie

Où le prix de la vie est affiché chaque matin sur un mur

convulsif

Où la cornette d'une religieuse s'amuse à dessiner

Le profil au Président du Conseil en ombres chinoises


Les gens voyez-vous ont un idéal

Mourir dans leur lit Drôle d'avantage

Mourir tranquillement dans l'urine et le papier d'Arménie

Mourir comme un robinet dans un tiroir

Comme une crécelle dans la moutarde

Un phonographe dans l'oubli

Ah soyez jaloux des horloges qui se détraquent

Des crèmes qui tournent

Des encrassements de cabinets d'aisances

Soyez jaloux de l'usure de vos habits

Moi les casse-noisettes au milieu des tremblements de terre

Les bris d'essieu à toute allurec


Les ruptures d'anévrisme au sein de l'imagination

Faire sauter la banque

Crac l'allumette des pétroleuses de l'amour

Les décors insignifiants la merveilleuse

Jacinthe

Qui est le dernier objet aperçu par l'oeil agonisant

Ou peut-être un siphon vide

Moi les regards qui chavirent sur une pierre à feu

De la mort violente ce soir je fais une fois de plus l'apologie


J'espère être tué d'une façon tout à fait absurde

Un jour absurde comme le jour d'aujourd'hui

D'une façon tout à fait absurde

Par un homme ou par une rame de métro

Au milieu d'une action sans noblesse

Si je ne craignais pas de passer pour un fesse-Jésus je dirais

En état de péché mortel

J'espère être tué comme un nigaud

Avoir comme on dit dans les journaux ne mort bête

Je ne sait si je me fais bien comprendre

Mais si je pouvais véritablement choisir

J'opterais sans doute pour un assassinat

Un vulgaire assassinat motif le vol

Je ne fais aucune recommandation au meurtrier

Peu m'importe d'être coupé en morceaux

Et dispersé


Peu m'importe l'alternative couteau revolver

L'élégance de la blessure

La mise en scène le lyrisme

Je veux un petit assassinat classique pas très loin

Du commissariat du quartier pour que l'on dise

Voyez donc la police elle ne sert pas à grand'chose

Mais je n'y tiens pas essentellement


Je fais l'apologie

De la mort violente sans prestige et sans éclat

Voilà qui est zxemplaire sain réconfortant

Qui donne du monde une haute idée

Qui nourrit l'optimisme

En un mot qui répond à une vue de l'univers

Véritablement philosophique

































1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page