• jjsibilla

Précis comme une mécanique

Mis à jour : 7 janv. 2019



Précis comme une mécanique

le jour va et vient

avec sa fauchette

A la main

Il taille de son côté droit

les éraflures du Matin

......................................

J'ai puisé dans la cendre

pour en éprouver le dégout

de ce grand regard seul

qui traîne sur le monde

.......................................

Les bagues des Campagnes

furètent d'où

la présence complice

de la fureur du jour.



Je me sens métal

Vous pouvez frapper !


Je me sens moire

Vous pouvez cracher !


le reflet de la nuit est immortel





© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com