• jjsibilla

PORTE DU SECOND INFINI

A Antonin Artaud


L'encrier périscope me guette au tournant,

mon porte-plume rentre dans sa coquille.

La feuille de papier déploie ses grandes ailes blanches :

Avant peu ses deux serres m'arracheront les yeux.

Je n'y verrai que du feu de mon corps

feu mon corps !

Vous eûtes l'occasion de le voir en grand appareil le jour de

tous les ridicules.

Les femmes mirent leurs bijoux dans leur bouche comme

Démosthène

Mais je suis inventeur d'un téléphone de verre de Bohême

et de tabac anglais

en relation directe avec la peur !




C'est les bottes de 7 lieues cette phrase "Je me vois" - 1926.

Posts récents

Voir tout

L'ode à Coco (1919)

Coco! perroquet vert de concierge podagre, Sur un ventre juché, ses fielleux monologues Excitant aux abois la colère du dogue, Fait surgir un galop de zèbres et d'onagre. Cauchemar, son bec noir plong

SI TU SAVAIS

A la mystérieuse (1926 ) Loin de moi et semblable aux étoiles, à la mer et à tous les accessoires de la mythologie poétique, Loin de moi et cependant présente à ton insu, Loin de moi et plus silencie

LES GRANDS JOURS DU POETE

Les disciples de la lumière n'ont jamais inventé que des ténèbres peu opaques. La rivière roule un petit corps de femme et cela signifie que la fin est proche. La veuve en habits de noce se trompe de

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com